FLUICITY, une application pour faciliter l’échange citoyen

Comment renouer du dialogue et recréer du lien entre les élus locaux et les citoyens ? Fluicity propose une application et une plateforme web.

Les affaires, les taux d’abstention aux élections, nous sommes de plus en plus nombreux à considérer que la démocratie ne fonctionne plus. Les réseaux sociaux servent de défouloir aux citoyens pour faire savoir leur désaccord sur la manière dont la politique est exercée.

Un gouffre gigantesque est en train de se creuser entre les gouvernants et les citoyens, au plus haut niveau mais aussi au niveau local. Et, même lorsque le citoyen essaie de s’engager par exemple via une commission consultative, il n’est pas rare que le désenchantement soit rapide. Le citoyen se désengage car il considère que son opinion n’a aucun impact. Il ressent au mieux de la lassitude, parfois de la méfiance.

Face à cette crise, les créateurs de Fluicity ont décidé de développer un outil moderne pour renouer du dialogue et recréer du lien.

Le concept est simple, il s’agit d’une application mobile (disponible sur AppStore et Google Play) et d’une plateforme web  qui permettent aux collectivités et aux citoyens de mieux collaborer.

Concrètement, la plateforme rassemble des informations locales, regroupées par thématiques, provenant de la commune mais aussi d’associations ou de commerces locaux.

De cette manière, les élus font descendre de l’information à leurs citoyens sur des sujets concrets, des problèmes quotidiens (état des trottoirs, la pollution, le trafic, etc) et les invitent à s’exprimer. Les citoyens peuvent aussi répondre à des sondages, interpeller les élus, proposer des idées et voter pour celles des autres, … quasiment en temps réel.

Une démocratie en continu, en particulier entre deux élections

L’avantage pour les élus : ils peuvent toucher la majorité silencieuse – ceux qui ne viennent pas au conseil communal ou dans les commissions consultatives – ainsi que les plus jeunes, souvent désabusés et déconnectés des décisions communales et de la citoyenneté.

Ils peuvent aussi traiter facilement les données citoyennes grâce à la technologie puisqu’un tableau de bord intelligent permet d’avoir une vision globale des données de participation (graphiques, exports ou croisement de données) et facilite le traitement (tri et assignation, gestion de contenu).

Grâce à ces données, les élus ont la possibilité de prendre des décisions plus proches des administrés et d’être plus efficaces.

En France, VERNON, commune de l’Eure de 26.000 habitants a été, dès 2015, ville test pour Fluicity.  En un an, plus de 140 idées ont été postées et une vingtaine d’entre elles ont été réalisées !

En Belgique, AUBANGE, ETTERBEEK et WOLUWE-SAINT-PIERRE ont fait le pari de redynamiser la participation locale avec cet outil numérique. C’est une manière de dépoussiérer la politique locale, de la rendre plus accessible et plus vivante.

7 conseils pour une participation citoyenne réussie

 

Plus d’informations :

ou encore Aurélie Musman, Chargé de collectivités – Aurelie(at)flui.city

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s