Plus besoin d’acheter un vélo, pensez free-floating !

“No docking, No hassle. Unlock with your phone, drop it anywhere”, c’est la devise des créateurs de Pony Bikes, le vélo connecté que l’on abandonne où l’on veut et que chacun peut utiliser à sa guise après avoir déverrouillé le cadenas.

Le Pony Bikes est un vélo en libre-service, comme le Villo à Bruxelles (4000 vélos sur 350 stations), Li Bia Vélo à Namur (240 vélos sur 26 stations) ou encore Vélib à Paris … à la différence qu’il ne nécessite pas de station de parcage.

On dit qu’il est partagé en free-floating.

Il n’existe pas de station fixe où prendre et déposer les vélos. Il peut être abandonné selon le bon vouloir de son utilisateur (au coin d’une rue, devant un bistrot ou le cinéma).  Malgré cela, le vélo connecté reste localisable au moyen d’une application smartphone. Une fois localisé, il peut être réservé durant une période d’environ 15 minutes, le temps pour l’utilisateur de rejoindre sa monture. Le déblocage du cadenas se fait au moyen du smartphone et la lecture d’un QR Code.

La jeune start-up, originaire d’Oxford (Angleterre), a développé un algorithme qui lui permet de savoir quels sont les endroits où les gens ont besoin d’un vélo. Des équipes récupèrent alors les vélos abandonnés pour les ramener dans les lieux les plus sollicités.

Le Pony Bikes a été testé à Angers (France) en octobre durant la ConnectedWeek. Il a surtout été conçu pour de petits déplacements en ville, donc pas de changement de vitesse et des roues pleines pour éviter les crevaisons.

Le prix ?  0,80 euro pour 1/2 heure d’utilisation (hors formule d’abonnement).

Vous l’aurez compris, cette formule offre une solution propre pour les déplacements des premiers et derniers kilomètres et constitue dès lors un outil essentiel pour améliorer la mobilité (multimodalité) dans les centres urbains.

Des offres similaires existent sur le marché ou sont en phase de test.

oBike

Vélo à une vitesse, accessible moyennant une caution de 49 €. La tarification se fait à l’utilisation (1 euro par 1/2 heure) ou par abonnement (plusieurs formules disponibles).

Pour l’utiliser, il suffit d’ouvrir l’application et de scanner le code QR situé sur le vélo. Il est aussi possible de réserver un vélo à l’avance.

 

Billy

Vélo à assistance électrique en phase test dans toute la région bruxelloise.

billybikeIl doit impérativement être retourné dans une zone spécifique (qui ne couvre pas l’ensemble du territoire régional).

L’inscription est gratuite, la tarification se fait ensuite à la minute (0,15 euro), avec un maximum de 5 euros/heure et de 25 euros/jour.

 

Gobee.bike

Il suffit de scanner le code QR pour déverrouiller le vélo (à une vitesse).gobee

Le service est accessible moyennant une caution de 50 euros. La tarification se fait ensuite à l’utilisation (0,50 euro par 1/2 heure). Le paiement sécurisé est possible depuis l’app (carte de crédit, Apple Pay, Android Pay, Paypal ou même AliPay).

Si vous stationnez un vélo dans une zone d’affluence (identifié par une icône “paquet Cadeau”), les 30 premières minutes de votre course sont offertes.

Testé à Hong Kong, Paris et Lille.

 

Plus d’info en s’inscrivant à la newsletter !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s